Accueil / Transport /

Covid-19 : zoom sur la chaîne de commandement transport-logistique

, par Erick Demangeon

Cheville ouvrière du ministère des Transports, la Direction générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer œuvre à lever les freins et les difficultés liés au Covid-19. Ce travail s’appuie sur un dialogue quotidien avec les organisations professionnelles du secteur ainsi que les filières agroalimentaires et de la distribution.

Chaque jour depuis le 15 mars une cellule opérationnelle pilotée par la DGITM organise des « conf-call » d’une heure environ pour identifier les points de blocage sur les chaînes logistiques. Elle rassemble les organisations professionnelles du transport routier et de la logistique ainsi que les représentants des filières agroalimentaires et de l’industrie, via l’AUTF notamment, des ministères du Travail et de l’Economie. « Son intervention a d’ores et déjà permis de lever plusieurs freins largement médiatisés : contrôles assouplis des conducteurs, ouverture des lieux de restauration, sanitaires et douches sur les axes routiers, autorisation de circuler et de travailler dans les entrepôts le dimanche… » cite Fabrice Accary, directeur général de l’AUTF.
Dans un contexte où les chaînes logistiques fonctionnent en mode dégradé, « il est nécessaire de se coordonner et de se parler pour être réactif », insiste le directeur général de l’AUTF. Inédites sous cette forme, cette organisation et ces relations directes entre pouvoirs publics et professionnels sont également présentées comme « un moyen de lutter contre les rumeurs et fausses informations ».

JPEG - 188.9 ko
Fabrice Accary, directeur général de l’AUTF
® AUTF

Cellule de crise « alimentaire »

A partir d’une chaîne de commandement courte, les alertes, urgences et freins sont remontés par les organisations professionnelles à la direction qui intervient auprès des préfets pour les résoudre. Cette collaboration se structure en parallèle avec la mise en œuvre depuis le 23 mars d’une cellule de crise dédiée à la chaîne logistique alimentaire. Placée sous la direction de Jean-Pierre Sancier, vice-président de TLF et ex-directeur général de STEF, elle compte aussi des industriels agroalimentaires et des enseignes de la distribution. Cette cellule doit relever au moins deux défis : garantir l’approvisionnement des points de vente avec le moins de ruptures possibles en intégrant les 30 millions de repas par jour supplémentaires qui étaient consommés à l’extérieur auparavant !

JPEG - 50.4 ko
Jean-Pierre Sancier, vice-président de TLF
® TLF

Gestion des ressources humaines

La principale difficulté relevée lors des réunions quotidiennes demeure la disponibilité des conducteurs et des opérateurs dans les entrepôts. Cette disponibilité est étroitement corrélée à la mise à disposition d’équipements de protection (masques, gants, solutions hydroalcooliques…) en quantité suffisante. Un autre challenge compte tenu de la pénurie générale de ces équipements sur l’ensemble du territoire.

Réorganiser les flux

D’autres difficultés concernent la saturation des capacités de stockage pour surgelés dont les ventes se sont effondrées ainsi que l’absence de fret retour pour les transporteurs routiers. Le maintien et la reprise d’activités périphériques aux chaînes logistiques comme les filières d’emballage sont aussi des points de vigilance ainsi que la distribution de produits secs ; conserves, papiers toilettes… étant souvent distribués avec d’autres familles de produits jugés non stratégiques actuellement. « Pour ces articles, une réorganisation des flux s’impose » selon Fabrice Acarry. L’occasion pour le directeur général de l’AUTF de rappeler que plus de 70 % des capacités fluviales sont opérationnelles. Dans le même temps, SNCF Réseau a revu son mode d’attribution des sillons pour être plus réactif et sans pénalité lors d’annulation. Ces modes massifiés sont essentiels pour plusieurs filières comme l’approvisionnement en combustibles et en matériaux de construction, la gestion des déchets ou le transport de produits céréaliers.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 181 - février/ mars 2020

Stratégies Logistique n°181 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.