Accueil / Entreprise /

EcoWatt, la « météo de l’électricité », mobilise des entreprises

, par Stratégies Logistique

Ecowatt est un outil proposé par le gestionnaire de réseau RTE, avec le soutien de l’ADEME. La plate-forme commence à séduire différentes entreprises, comme Orano dans le nucléaire, Bouygues Telecom dans les télécommunications jusqu’aux grands distributeurs Carrefour et Casino.

La menace de rupture d’approvisionnement électrique cet hiver va croissante. Pour baisser la consommation d’électricité aux heures de pointe, EcoWatt, l’outil du gestionnaire de réseau électrique français RTE, a généralisé en 2020 une plate-forme d’alerte, sorte de météo de l’électricité, afin de prévenir tout risque de délestage.

« Notre standard est aujourd’hui saturé d’appels d’entreprises qui veulent signer des conventions Ecowatt », a confirmé à L’Usine Nouvelle le président du directoire de RTE, Xavier Piechaczyk, dans un contexte où le gouvernement a appelé à mettre en oeuvre un plan de sobriété énergétique, notamment dans la logistique et le transport.

Concrètement, après inscription, Ecowatt enverra des alertes aux consommateurs, allant de orange (réductions de consommation bienvenues), à rouge quand la stabilité du réseau est sur le fil. L’outil propose également des prévisions à trois jours ainsi qu’à des indications heure par heure sur les risques de tension. Plusieurs grandes entreprises ont d’ores et déjà souscrit à EcoWatt.

-3% pour Orano

Le spécialiste des métiers du combustible nucléaire Orano a signé la charte d’engagement Ecowatt « afin d’accélérer la mise en œuvre de ses actions de sobriété et d’efficacité énergétique ». Le groupe a déjà fait baisser ses consommations de 3% entre 2019 et 2021, tout en affichant des niveaux de production en hausse.

Orano prévoit ainsi de poursuivre le déploiement de logiciels de performance énergétique, l’amélioration de l’efficacité de la ventilation dans ses usines, l’arrêt ou la réduction du chauffage dans les zones peu ou pas occupées. Et même la mise sur pied de véritables task forces de collaborateurs traquant, sur ses sites industriels, la moindre fuite ou le plus petit gaspillage d’énergie.

Carrefour et Casino engagés

Le groupe Carrefour s’est, lui aussi, officiellement engagé auprès d’EcoWatt cet été. L’enseigne a listé quatre actions prioritaires dans ses magasins, à savoir : le changement des éclairages vers le led ; la fermeture des meubles froids ; la transformation des centrales froid au CO2 ; la formation des équipes magasins et maintenance.

Carrefour pourra, par exemple, baisser l’intensité lumineuse de ses magasins et réduire le chauffage lors des alertes rouges envoyées par RTE (pour un gain compris entre 2.1 MW à 10 MW de puissance électrique), mettre à disposition ses capacités de production de plus de 60 MW de puissance électrique.

Tout comme Casino, La Poste et Schneider, Bouygues Telecom a également rejoint le mouvement, avec l’objectif de diminuer l’éclairage et d’optimiser le chauffage de ses locaux, ainsi que de sensibiliser ses collaborateurs, clients et partenaires aux éco-gestes. La liste des signataires risque de s’allonger dans les prochains mois...

Sur le même sujet

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 198 - décembre 2022/janvier 2023

Stratégies Logistique n°198 est paru.

Hors-série n° 21 - Eco Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Eco Class Logistics, qui se tient à Paris ce jeudi 8 décembre 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2022

Téléchargez ce supplément spécial immobilier publié à l’occasion du salon SIMI 2022, organisé à Paris du 6 au 8 décembre 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.