Accueil / Le magazine /

Stratégies Logistique n° 194

La logistique en 2030

, par Sylvain Chanourdie

Voir un extrait | Acheter ce numéro | Voir le sommaire

À quoi ressemblera le second quinquennat d’Emmanuel Macron pour les acteurs du fret et de la supply chain ? Les pronostics sont ouverts ! Le secteur peut s’attendre à une forme de continuité. Le premier quinquennat a notamment permis d’intégrer la notion de performance logistique dans les politiques publiques et d’instaurer un dialogue public-privé via France Logistique. Le second quinquennat pourrait aller plus loin : l’idée d’un ministère de la Logistique a refait surface ! Et si un virage écologique est annoncé, il pourrait s’inscrire dans le cadre déjà exigeant de la loi climat et résilience, agrémenté d’hydrogène vert. Dans tous les cas, le nouveau gouvernement aura devant lui le redoutable défi d’accompagner la transition écologique des acteurs du TRM et son corollaire, la relance du fret ferroviaire. Deux secteurs qui rassemblent beaucoup de mécontents…

Autre défi structurel de la filière, l’emploi et l’attractivité. S’il est beaucoup question de développement durable, de digitalisation et de boom de l’e-commerce, dans l’immédiat, les acteurs du transport et de la logistique ont des difficultés à recruter. Il manquerait 40 000 à 50 000 conducteurs de poids lourds en France, alors que la pyramide des âges y est très défavorable. Dans les entrepôts, les offres d’emploi peinent à trouver preneur. La situation est aussi tendue auprès des plus diplômés. Bon an mal an, le secteur devrait pourtant créer 30 000 nouveaux postes annuellement sur un total de 1,8 million d’emplois.

Les transports et l’entreposage pourraient perdre 60 000 postes

Une étude prospective publiée en mars par France Stratégie et la Dares, Les métiers en 2030, apporte néanmoins un éclairage différent. Selon ses auteurs, « les transports et la logistique pourraient être moins porteurs que par le passé ». Le secteur (défini au sens des branches Insee) pourrait ainsi perdre 60 000 postes entre 2019 et 2030 ! En cause, le transport terrestre qui « poursuit tendanciellement son optimisation des flux » et l’entreposage « marqué par une pénétration croissante de la robotique défavorable à l’emploi ». Les gains de productivité pourraient ainsi plus que contrebalancer les créations d’emploi. Surprenant.

Profitons de cette période de renouvellement de l’exécutif pour se projeter à long terme !

Acheter ce numéro

N°194- expédition France

N°194- expédition internationale

Feuilletez un extrait de ce numéro :

Sommaire

DECOUVRIR

  • 3 Édito
  • 6 L’événement
    Tensions sur les conteneurs : bis repetita
  • 10 Développement durable
  • 12 Entreprise
    Deliveroo, TRM, Gefco, Log’s, Idéa, La Poste, etc.
  • 16 Intralogistique
  • 18 Immobilier/RH
  • 20 Infrastructures
  • 22 Reportage
    Leroy-Merlin généralise le J+1 « vert » en France

PARTAGER-COMPRENDRE

  • 26 Quick Commerce
    Une logistique urbaine de l’urgence
  • 32 Normalisation des données
    Les données de la logistique attendent leur globish
  • 42 Grands enjeux
    Multimodal #2 : 2 chargeurs face aux défis du report modal ferroviaire

APPROFONDIR

  • 34 Chariots de manutention
    L’hydrogène vert monte en puissance
    D’ici à 2030, les énergies fossiles se feront rares dans l’entrepôt. Face aux batteries lithium-ion, la technologie hydrogène est mature mais se heurte à des coûts plus élevés.

ACHETER

  • 44 Panorama APS
  • 48 Traçabilité

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 198 - décembre 2022/janvier 2023

Stratégies Logistique n°198 est paru.

Hors-série n° 21 - Eco Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Eco Class Logistics, qui se tient à Paris ce jeudi 8 décembre 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2022

Téléchargez ce supplément spécial immobilier publié à l’occasion du salon SIMI 2022, organisé à Paris du 6 au 8 décembre 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.