Accueil / Environnement /

La transition du GNV vers le « bio » est engagée

, par Erick Demangeon

Pour améliorer ses performances environnementales dont de gaz à effet de serre, le gaz carburant pour véhicules doit évoluer vers le bioGNV. Un défi pour la filière et le secteur des transports routier de marchandises à l’heure où les stations et les camions GNV se développent rapidement.

Les véhicules au gaz naturel réduisent les émissions de gaz à effet de serre de 15 % par rapport au diesel. Une performance insuffisante au regard de l’objectif de neutralité carbone visée par la France et l’Europe d’ici 2050 reconnaît l’Association française du gaz naturel véhicules. Aussi l’AFGNV mise-t-elle sur le biométhane comme l’explique son secrétaire général Gilles Durand : « les véhicules roulant au bioGNV permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 80 % par rapport au diesel tout en préservant les niveaux très bas de polluants locaux du GNV qui contribuent à améliorer la qualité de l’air ». Par rapport aux véhicules diesel Euro VI, « le GNV réduit de 50 % les Nox et, quelle que soit leur année d’immatriculation, les véhicules GNV bénéficient de la vignette Crit’Air 1. Ils sont donc autorisés à circuler lors des pics de pollution et dans les Zones à faibles émissions », confirme Caroline Maleplate, chargée de la promotion du bioGNV chez GRDF. Comme le GNV, le biométhane n’émet quasiment pas de particules fines aussi.

Vers 100 % d’incorporation

Les performances environnementales du bioGNV ont été confirmée par l’IFP Energies Nouvelles et Carbone 4. Selon leurs recherches fondées sur les cycles de vie des véhicules « du puits à la roue », un camion de 12 tonnes roulant au bioGNV afficherait un meilleur bilan carbone qu’un poids lourd électrique avec batteries de tonnage équivalent.

A raison d’une croissance moyenne de 4 % par an, le taux de biométhane dans la consommation française de GNV serait compris « entre 60 à 70 % d’ici 2028 contre 17,5 % en 2020 », selon Guillaume Larroque. Pour le président de l’AFGNV également président de Total Energies Marketing France, il semble acquis que ce taux sera de 100 % au cours de la prochaine décennie. « Il y a en effet beaucoup d’investissements dans de nouvelles unités de production de biométhane en France ».

JPEG - 14.1 ko
Guillaume Larroque, président de l’AFGNV et de Total Energies Marketing France
® AFGNV

Quid du bioGNL

Version renouvelable du GNV présenté lors de la présentation du 1er panorama du bioGNV le 23 juin à Paris, le biométhane est produit localement à partir de la méthanisation de déchets organiques. Par le biais de certificats d’origine, il est accessible dans près de 70 % des stations publiques françaises délivrant du GNV comprimé (GNC). Sous sa forme liquéfiée (GNL), il n’existe pas de bioGNL en revanche. « Un décret en attente de parution modifiera prochainement cette situation en autorisant la délivrance de certificats d’origine au GNL et donc d’accéder au bioGNL et à une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 80 % », assure Gilles Durand.

250 stations GNV en 2021

En 2020, 44 nouvelles stations publiques distribuant du gaz carburant ont été ouvertes en France. « Un record sur une année portant à 175 le nombre de points d’avitaillement GNV accessibles à tous fin 2020 », déclare Guillaume Larroque. Pour ce dernier, un palier devrait encore être franchi en 2021 puisqu’une « centaine de nouvelles stations publiques ouvrira auxquelles il faut ajouter environ 200 stations privatives ».
Coté véhicules, plus de 4 500 immatriculations motorisées au GNV ont été recensées en France l’an passé. Sur ce volume en croissance de 23 %, les poids lourds représentent 35 % et ont progressé de 24 %. La part de marché du GNV dans les flottes de camions a doublé en 2020 pour se hisser à 4,2 %. Sur les 1 600 immatriculations de camions GNV en 2020, on constate un équilibre entre porteurs et tracteurs. A fin 2020, près de 5 300 poids lourds GNV/bioGNV hors bennes à ordures (BOM) circulaient en France.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 189 - juin / juillet 2021

Stratégies Logistique n°189 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.