Accueil / Traçabilité /

Saint-Gobain Glass convaincu par l’IoT

, par Erick Demangeon

L’Internet des Objets est une technologie mature avec de nombreux cas d’usage en logistique. Saint-Gobain Glass Industry l’a déployé à l’échelle de l’Europe pour gérer sa flotte de chevalets avec un retour sur investissement inférieur à un an.

Mobile par définition et d’un coût unitaire d’environ 4 000 €, la gestion des chevalets a longtemps été un casse-tête pour Saint-Gobain Glass Industry (SGGI). Appelé aussi pupitre ou agrès, ce support de manutention d’1,2 à 1,5 t forme le plancher des remorques conçues spécifiquement pour le transport routier du verre plat.
Avec le concours de Diagma, du réseau télécom basse fréquence Sigfox et d’Everysens, le leader français et européen sur le marché du verre plat a innové dès 2017 en lançant un projet fondé sur l’Internet des Objets (IoT) pour optimiser leur suivi.

1 800 capteurs déployés

A l’époque, SGGI propriétaire d’un parc de chevalets valorisé à 20 M€ « avait une précision d’inventaire de 80 % pour ces supports et un pilotage grossier », reconnait son Logistics & Cutting manager Alexandre Bousquet. Chaque année, 400 000 € étaient investis en outre dans le renouvellement de cette flotte. Au nombre de trois, les principaux objectifs du projet IoT étaient « d’obtenir un inventaire fiable et temps réel du parc de chevalets, réduire nos investissements annuels et concevoir un pilotage fin de ces agrès ».
Après une expérimentation (POC) autour de quatre technologies équipant une trentaine de supports, SGGI a sélectionné Everysens. Ensemble, ils ont mené une phase pilote au premier semestre 2018 avec 100 chevalets équipés d’un capteur autonome remontant des données géolocalisées sur une plateforme Web. Le succès de cette étape a permis de lancer un déploiement à grande échelle sur toute l’Europe. Dans ce cadre, 1 800 chevalets ont été équipés de capteurs autonomes avec batterie intégrée d’une durée de vie de cinq ans, et une plateforme de suivi conçue selon les besoins opérationnels de SGGI a été créée.

JPEG - 105.4 ko
Remorque « inloader » conçue spécifiquement pour le transport routier du verre plat.
® GPT

ROI inférieur à un an

Ce déploiement aujourd’hui achevé permet au fabricant de verre plat d’avoir « une visibilité proactive sur le parc de chevalets sur toute l’Europe à partir de données fiabilisées ». Son meilleur pilotage s’est traduit par une réduction de 40 % de leur immobilisation et par une division par quatre des investissements annuels désormais de 100 000 € par an. En tenant compte d’un coût de 100 € le capteur, de 60 000 € consacrés au premier POC et à la phase pilote ainsi que des abonnements au réseau Sigfox et à la plateforme Web d’Everysens, Alexandre Bousquet assure que le retour sur investissement du projet IoT conduit par SGGI « est inférieur à un an ». Dans de prochaines étapes, le responsable évoque l’intégration de la solution IoT au système d’information de SGGI, sa promotion au sein de la filière et sa possible extension à d’autres cas d’usage.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 187 - février / mars 2021

Stratégies Logistique n°187 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.